Recherche
Au delà de la question "immigrée" (2006-2009, ANR)
Les nouvelles frontières de la société française
Ce programme pluriannuel (2006-2009) de recherche collective financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) est dirigé par Didier FASSIN, directeur d’étude à l’EHESS, professeur à Paris 13.

Dans le cadre de cette recherche, Olivier NOËL s'attachera pour l'ISCRA-méditerranée à montrer les particularités et la mise en visibilité des discriminations dans le contexte français et aux modalités spécifiques imaginées pour les combattre. Le travail de l'ISCRA portera également sur les mobilisations autour de l'accès au droit et les problèmes spécifiques posés par le passage d'une défense de la cause des étrangers et des immigrés à une défense de la cause de nationaux victimes d'un traitement social différent et défavorable en raison de leur origine.

Coordination scientifique de la recherche
Didier FASSIN (Paris 13, CRESP) en collaboration avec Michel AGIER (EHESS, CEAf), Eric Fassin LSS (ENS), Pap NDIAYE (CENA, EHESS), Gérard NOIRIEL (GTMS, CNRS-EHESS), Richard RECHTMAN (MSH-PN CNRS-UP8-UP13), Jérôme VALLUY, (Paris 1, CRPS).

Le site
Le Programme FRONTIERES dispose d'un site Web, sous la forme d'un espace dédié à ce programme sur le site de TERRA.
Vous y trouverez une présentation complète du projet (argumentaire du programme, objectifs et contexte du programme, description et résultats attendus, équipes de recherche) :
http://terra.rezo.net
Le sens social des discriminations raciales (MIRE, 2004-2006)
Logiques de production et formes d'expériences
Ce programme pluriannuel (2003-2006) de recherche collective financé par la Mission Interministérielle Expérimentation Recherche (MIRE) est dirigé par Didier FASSIN, directeur d’étude à l’EHESS, professeur à Paris 13.

L'équipe pluridisciplinaire est composée de : Stéphane BEAUD ( ), Estelle CARDE (Cresp), Lise Gaignard (CNAM), Sarah MAZOUZ (Cresp), Olivier NOËL (ISCRA), Patrick SIMON (INED).
Publications associées au programme
Ouvrage "De la question sociale à la question raciale" dirigé par Didier FASSIN et Eric FASSIN, La Découverte, 2006. Pour en savoir plus :
http://actualites.ehess.fr/nouvelle2140.html

A l'ombre des émeutes urbaines de l'automne 2005, c'est la représentation d'une France racialisée qui s'est imposée dans le débat public. On n'ignorait pas le racisme, mais on découvre combien les discriminations raciales, dans l'emploi, le logement et à l'école, face à la police et à la justice, structurent des inégalités sociales.
Numéro de Travailler, dossier "Racisme et travail" coordonné par Lise GAIGNARD, Revue Internationale de Psychopathologie et de Psychodynamique du Travail, N°16, 2006 .
La construction locale des référentiels de l'action publique (MIRE 2001-2003)
L'action publique en direction des jeunesses en voie de désaffiliation
Cette recherche conduite en collaboration avec Joël AZÉMAR et Pascal NICOLAS-LE STRAT a été financée par la Mission Interministérielle Expérimentation Recherche (MIRE) dans le cadre d'un programme pluriannuel (2001-2003) "Enjeux locaux, acteurs et destinataires de l'action sanitaire et sociale" piloté par Jean-Noël CHOPART et Vincent VIET.
Publication associée au programme
Ouvrage, Olivier NOËL, Jeunesses en voie de désaffiliation, une sociologie politique de et dans l'action publique, L'Harmattan, 2004.
Les acteurs publics en charge de favoriser l'intégration des jeunes sont bien souvent confrontés à un dilemme entre leur préoccupation professionnelle de solidarité, d'égalité de traitement et la logique d'efficience que tentent de leur imposer progressivement les institutions. Comment parviennent-ils à conjuguer des objectifs contradictoires ? Y parviennent-ils seulement ? Quels sont les effets à terme pour toute une partie de la jeunesse ?
SGS ©2004