Penser l'interculturalité avec Abdelmalek Sayad
Lectures académique, critique et contributive
L’ISCRA-Méditerranée propose un cycle de rencontres autour des travaux d’Abdelmalek Sayad, en collaboration avec l’Association de Prévention du Site de la Villette (APSV). Ce projet est réalisé en collaboration avec le Centre social CAF.

Il s’agit d’initier un travail collectif de lecture critique des travaux du sociologue Abdelmalek Sayad dans le but de (re)-penser questions culturelles liées à l’immigration. Plus précisément, notre objectif est de réfléchir aux articulations entre les notions d’interculturalité et d’égalité. En interrogeant la perception de l’Autre et la « pensée d’Etat » que constitue l’immigration, le projet questionnera les aspects identitaires de la culture en situation d’immigration.

Le projet s’inscrit dans une perspective de formation et de recherche-action qui combine la construction d’espaces alternatifs de socialisation et de production de savoirs. Il articule des projections publiques ouvertes à toutes et tous suivies de débats et des ateliers coopératifs en groupe restreint (sur inscription).
Le projet a bénéficié du soutien de la DAIC, du conseil régional Languedoc-Roussillon, de l'université Paul Valéry.
Projections publiques et débats
Chaque séance a fait l’objet d’une introduction permettant de contextualiser le film en lien avec des éléments biographiques et bibliographiques du sociologue algérien et a été suivie d’un débat et d’un apéritif dînatoire offert par le centre social CAF. Les deux films projetés ont été débattus dans la perspective de présenter la vie et l’œuvre du sociologue et d’ouvrir la parole sur les liens entre l’histoire, la mémoire, l’interculturalité et l’analyse contemporaine des faits discriminatoires. Le premier film a permis d‘aborder les années algériennes de Sayad (1933-1963), le second, sa trajectoire de recherche en France, à l’EHESS, puis au CNRS.
Modalités d'accès aux projections
Les deux séances sont ouvertes à toutes et tous. L’entrée est libre, sans réservation, dans la limite des places disponibles (120 places).
Mémoires d'immigrés de Yamina Benguigui (Film documentaire, 1997)
le mercredi 20 juin 2012 de 18h à 22H au centre social CAf Paillade
En un quart de siècle, les "immigrés maghrébins" en France ont fait venir leurs familles. Ils ont souvent habité des bidonvilles avant d’occuper des cités HLM. Ils ont envoyé leurs enfants à l’école et ces enfants ont grandi. Aujourd’hui, leurs petits enfants ne peuvent plus avancer sans mémoire, car sur cette communauté forte de plusieurs millions de personnes, dont beaucoup ont la nationalité française, pèse un double silence : celui des pères et celui des institutions.

Mémoires d'immigrés :
(France, 1997)
Documentaire en trois parties, « les Pères, les Mères, les Enfants », de Yamina Benguigui, Bandits-Canal+, MK2 éditions.
La Bataille d’Alger de Gillo Portecorvo (Film de fiction, 1966)
Le jeudi 31 mai de 18h à 22H au Centre social CAF Paillade
Le fameux film La Bataille d’Alger de Gillo Pentecorvo est une reconstitution spectaculaire du combat opposant les révolutionnaires du FLN à l’armée coloniale française. Tourné trois ans après l’indépendance de l’Algérie (1962), ce film sera interdit à l’époque en France et censuré jusqu’en 2003…

Début 1957, la 10e division parachutiste du général Massu se vit confier la mission de s'installer dans Alger et de mettre fin par tous les moyens au terrorisme urbain. Tenus de se substituer à la police, les « paras » livrèrent ce qu'on allait appeler la "bataille d'Alger". Affranchis des règlements, ils démantelèrent en quelques mois tous les réseaux, rendant la paix à Alger. Pour obtenir si vite un tel résultat, ils durent parfois se salir les mains. D'où la campagne contre la torture qui allait escorter leur victoire...

La Bataille d’Alger
(Italie, Algerie, 1965, 116mn)
Réalisateur: Gillo Pontecorvo
Scénariste: Franco Solinas, Image: Marcello Gatti , Musique: Ennio Morricone, Gillo Pontecorvo, Montage: Mario Morra, Mario Serandrei, Acteurs : Brahim Haggiag, Jean Martin, Yacef Saadi, Samia Kerbash, Ugo Paletti, Fawzia El Kader, Production: Casbah, Igor Films, Producteur: Antonio Musu, Yacef Saadi.
Haut de page
Ateliers
Les ateliers coopératif ont été pensés dans le but de constituer un espace de socialisation des travaux de recherche du sociologue Abdelmalek Sayad. Le projet a en effet été conçu comme une invitation collective à engager une réflexion personnelle et professionnelle sur les questions d’immigration, à partir de travaux d’A. Sayad. Il a été réalisé en collaboration avec l’APSV (Paris) qui a classé le fonds d’archives de Sayad conservé à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, le centre social Caf Paillade et la filière Développement social de l’université Paul Valéry.

Quatre ateliers coopératifs en groupe restreint ont été organisés. Une vingtaine de personnes, répondant à l'appel lancé par l'ISCRA, s’est portée volontaire pour travailler durant quatre séances sur des textes d'Abdelmalek Sayad. Tous se sont engagés à participer à l’ensemble des séances et à proposer une contribution orale dans le cadre du séminaire.

Françoise Lorcerie, directrice de recherche émérite CNRS (2012), spécialiste du paradigme de l'ethnicité, a co-animé les ateliers. Ses thèmes de recherche concernent les politiques d’intégration des immigrés, la politisation des frontières ethniques en Europe, l’étude de la crise de la légitimation républicaine (laïcité, intégration, assimilation nationale), les politiques d’éducation prioritaire.

Les ateliers ont alterné un travail d’analyse documentaire et des temps d’échanges, dans une logique de séminaire. La lecture commentée a visé à expliquer de manière ordonnée et structurée le texte. Elle a combiné une démarche de synthèse et d’analyse critique du document. Pour chacun des textes, à l’exception du premier pour lequel Françoise Lorcerie a proposé une lecture de l’article travaillé en groupe, des participants se sont portés volontaires pour proposer, dans une démarche coopérative, un commentaire détaillé.

Françoise Lorcerie a, à la suite de chaque lecture commentée, insisté sur les apports épistémologiques des travaux d’Abdelmalek Sayad et l’état des avancées dans le champ scientifique. Son regard a porté tant sur la connaissance des objets traités que sur leur reconnaissance (leur légitimation) dans la sphère scientifique.

Les textes ont été choisis d’une séance sur l’autre, en fonction de la nature des attentes des participants. Nous avons été toutefois attentifs à proposer un corpus d’articles variés tant par leur nature (contribution à un rapport public, introduction des actes de colloque, article de revue scientifique,…) que par leur forme (style, exploitation de données empiriques comme les entretiens biographiques). Nous avons également veillé à proposer à la lecture des textes devenus classiques ou des textes inédits ou peu connus et souvent absents des bibliographies habituelles.

Ce corpus est composé de :
- L’école à l’épreuve de l’immigration, Vous avez dit… interculturel ?, Ecole normale de Caen, 1988, pp. 131-141.
- « La culture en question », in CAMILLERI Carmel, SAYAD Abdelmalek, TABOADA-LEONETTI Isabella (dir.), L’immigration en France : le choc des cultures, Actes du colloque “Problèmes de culture posés en France par le phénomène des migrations récentes” (mai 1984), Dossier du centre Thomas More, Recherches et documents, 51, 1987, pp.9-26.
- « Les trois âges de l’émigration algérienne », Actes de la recherche en sciences sociales, janvier 1977, volume 15.
- « L’immigration en France, une pauvreté exotique » in KADRI Aïssa et PREVOST Gérard (Coord.), Mémoires algériennes, Ed. Syllepse, 2004, pp.120-151.
Haut de page
Télécharger le document : ISCRA Synthèse ateliers SAYAD Internet.pdf (321 ko)
SGS ©2004